Présentation

Fermer a- L'orchestre à Plectre

Fermer b- L'Estudiantina

Fermer c- Les instruments

Fermer d- Musiciens

Fermer e- Répertoire

Fermer f- Calendrier

Fermer g- Discographie

Fermer h- Administratifs

Fermer i- Revue de presse

Fermer j- Echanges

Fermer k- Les cours

Moments forts

Fermer 1- Chronologie

Fermer 2- Concerts

Fermer 3- Concours

Webmaster - Infos
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

2- Concerts - 2011/06/02 Rencontre Nationale de Remiremont

 
Deuxième rencontre nationale d’orchestres de mandoline et guitare
Remiremont – Jeudi 2 au dimanche 5 juin 2011

Jeudi 2 juin : départ de la place Gilbertès – Roanne pour les participants. Les trois minibus démarrent à l’heure (7 h30), les coffres bien chargés, entre les instruments et les valises de chacun.
Petite halte rapide sur une aire pour prendre Bernadette et François à Chalon Sud : quelle difficulté pour se garer, il y a des voitures et des camions partout ! Ensuite, c’est la « vraie » pause petit déjeuner à l’aire de Beaune. L’ambiance commence à s’installer.

Image01.jpg Image02.jpg
Image03.jpg Image04.jpg

Première destination touristique et musicale : le château d’Oricourt.
Après un voyage sur de petites routes de Franche-Comté où il valait mieux ne pas croiser de tracteur ou tout autre véhicule à quatre roues, après quelques errances pour certains et l’arrivée sur un château…. mais pas le bon, musiciens et accompagnateurs se retrouvent face au château d’Oricourt, château fort du 12ème siècle surplombant la plaine de Lure. Que dire de l’accueil chaleureux du couple de propriétaire : gentillesse, amour pour nous conter la vie de leur château constamment en rénovation, préparation de tables et chaises pour le pique-nique, apéritif offert et…. cerise sur le gâteau : du clafoutis « maison» et le café en fin de repas. Un après-midi qui s’annonce bien !... et le soleil est au rendez-vous.

Image05.jpg Image06.jpg Image07.jpg
Image08.jpg Image09.jpg Image10.jpg
Image12.jpg Image13.jpg Image14.jpg
Image15.jpg Image16.jpg


Image17.jpg Image18.jpg Image19.jpg Image20.jpg

Le pigeonnier et un trébuchet, près de l’enceinte du château. Au moyen-âge, outre l’utilisation des pigeons pour l’envoi de messages, ces volatiles sont également très appréciés pour leur viande ! Le nombre de nids montre la richesse du maître des lieux.
Un personnage à ne pas oublier : monsieur le Chat ! Il a fait montre d’une particulière curiosité auprès de ces joyeux lurons qu’étaient les Roannais : présence continue lors de toutes nos allées et venues (à notre arrivée, lors de la visite des différentes parties du château, lors de notre concert…). Un chat mélomane ?

Image21.jpg Image22.jpg Image23.jpg
Image24.jpg Image25.jpg  

Et le concert ? Cadre bucolique à souhait, quelques épingles à linge distribuées par Jean-Claude pour déjouer les facéties du vent, quelques mouches ou moucherons qui se posent sur quelques notes, laissant certain(e)s musicien(ne)s dans l’embarras : y-a-t-il un dièse caché sous cette mouche ?!, quelques clins d’oeil à un soleil qui joue à cache cache avec les nuages… et un public… alors que le village d’Oricourt compte moins de quarante habitants. Au final, des applaudissements, des disques vendus et une boîte de biscuits confectionnés par « Dame Guenièvre ». Est-ce que tout le monde a goûté à la dentelle sablée et beurrée de ces biscuits ? Les gourmands étaient nombreux !

Image26.jpg Image27.jpg Image28.jpg
Image29.jpg Image30.jpg Image31.jpg
Image32.jpg Image33.jpg Image34.jpg
Image35.jpg Image36.jpg Image37.jpg

Après mille remerciements au châtelain et à la châtelaine, les chauffeurs expérimentés par les kilomètres déjà effectués emmènent la petite troupe sur des routes qui, s’élargissant peu à peu, redeviennent des autoroutes. A l’approche de Remiremont, plus précisément de l’une de ses zones artisanales, Madame Tom Tom (GPS pour les non initiés) nous indique de sa voix suave que nous sommes arrivés à l’hôtel Formule 1. Les chambres donnent soit sur l’autoroute avec vue sur la forêt des Vosges, soit sur un champ d’herbes folles avec vue sur les locaux d’entreprises. Le code de la chambre dans leur tête, ou sur un bout de papier chiffonné, les musiciens vident les coffres des minibus pour remplir leur chambre !

Le transvasement fait, direction le lycée de Remiremont pour rejoindre la « cantine » qui nous laissera le plus impérissable souvenir en termes de pommes de terre ! Midi et soir nous retrouvons cette tubercule qui est source importante de glucides, de protéines et de vitamines (dixit wikipédia) : pommes de terre en salade, purée, jardinière de légumes avec de grosses pommes de terre, tartiflette. Qui a osé s’approcher de sa balance au retour du séjour ?!
Première rencontre musicale au Palais des congrès avec les prestations de l’orchestre de mandolines de Remiremont, des professionnels Vincent Beer-Demander et Mathieu Sarthe-Moureon et du Mandolin’variation de Lyon. Nous restons pantois devant la virtuosité de Vincent et Mathieu. « Fastoche » de gratter des cordes quand on les voit jouer : la main droite « danse » harmonieusement sur la table d’harmonie tandis que les doigts de la main gauche glissent sur le manche, sautent de corde en corde, n’y aurait-il pas même deux instruments en un seul parfois ?

Vendredi 3 juin : la journée se résume en un « crescendo » fort réussi : réveil « piano », répétitions de l’Estudiantina et d’Ill Groupeto avec des « mezzo » et « mezzo forte », « accent » sur la visite du centre ville de Remiremont pour préparer le « forte » des prestations musicales des Roannais avant un final « fortissimo » au bar « la Locomotive » en compagnie de Vincent Beer-Demander et Ricardo Sandoval. Quel programme !

Image38.jpg Image39.jpg Image40.jpg Image41.jpg Image42.jpg
Image43.jpg Image44.jpg Image45.jpg
Image46.jpg Image47.jpg Image48.jpg Image49.jpg

Pendant qu’Ill Groupetto dell Estudiantina travaille ses notes dans une « salle de répétition » improvisée ouverte à tout vent, d’autres se prélassent, discutent… pour Thomas c’est imitation tortue dans sa coquille !

Image50.jpg Image51.jpg Image52.jpg


                     Image53.jpg      Le concert approche.
Après Les Mandolines Buissonnières de Lutterbach, c’est au Roannais de faire leur festival !

Le stress habite les musiciens d’Ill Groupetto. C’est une véritable prouesse qu’il faut accomplir : jouer d’abord en petit groupe puis enchaîner ensuite avec l’orchestre au complet. Heureusement qu’un entracte s’est glissé entre les deux formations !

Pour autant, ce stress aura eu raison de la gourmandise de certain(e)s : la mousse au chocolat de la cantine ne passe pas !

Après les applaudissements mérités d’Ill Groupetto, du « p’tit bis vite fait » car le chrono est serré….

A L’ABORDAGE pour l’Estudiantina de Roanne !

Image54.jpg Image55.jpg
Image56.jpg Image57.jpg

La conclusion du concert revient à Magalie :
« PS du chef: bravo pour le concert.... Tout le monde y a mis tout son coeur et c'était vraiment super !!
PS2: j'ai pu constater que la mandoline et la guitare étaient des instruments "très faciles à jouer" en regardant Vincent, Ricardo, Mathias et les autres... Donc le prochain qui dit que c'est injouable, gare à lui, je ne vais plus le croire... wink
»

Une joyeuse camaraderie fait corps avec les musiciens des différents orchestres, dont celui de Remiremont. Tchou ! Tchou ! Les chauffeurs de minibus deviennent des chauffeurs de train ! En route pour le bar de la Loco, dans le centre ville de Remiremont !

Image58.jpg Ici, on n’a pas déplacé des montagnes… mais des tables pour se retrouver, le temps d’une heure ou deux, à bavarder de tout et de rien, de musique et de confiture de fraises… Notre brouhaha s’est laissé emporter par les improvisations de Vincent et de Ricardo : moments magiques et inoubliables.
Image59.jpg Image60.jpg Image61.jpg
Image62.jpg Vincent enseigne au Conservatoire National à rayonnement régional de Marseille ainsi qu’à l’Académie de Mandolines de cette même ville où il en assure la direction artistique. Il a amicalement rejoint les rangs de l’orchestre le temps de notre concert du vendredi soir, tantôt à la mandole, tantôt au mandoloncelle.

Ricardo, par ses travaux de recherche et enregistrements, est une référence incontournable pour la mandoline et les bandolas du Venezuela.

Samedi 4 juin : Plus de concert… la pression s’est relâchée. La journée débute par un déplacement à Mirecourt, pays de la lutherie, de la dentelle et de la musique mécanique.

Vers 10 h 30, arrivée décontractée sur Mirecourt. Nous avons bien fait de changer de lieu : à Remiremont il va faire un gros orage durant tout l’après-midi.


Thomas a bien essayé de pousser Nicolas à l’eau… sans réussite toutefois ! Image64.jpg Image65.jpg
Image63.jpg
Image66.jpg Séance de kiné gratuite pour Régine !

A la fin de la journée, Jacqueline a troqué ses chaussures contre celles de Laurence… la différence de pointure est importante… mais quand on a le pied qui chauffe… on ne regarde pas !
Image67.jpg Image68.jpg

Notre première étape se fait chez Jean Claude Condi, luthier et archetier. Il nous ouvre les portes de son atelier pour nous conter l’histoire de sa passion pour les instruments traditionnels, dont le nyckelharpa d’origine suédoise.

Image69.jpg Image70.jpg Image71.jpg Image72.jpg

Seconde étape à 12 heures 30. Les estomacs commencent à rêver de salade verte, de tomates… pour remplacer le régime pommes de terre de la cantine ! D’un pas soutenu nous nous dirigeons vers le restaurant « L’Abondance ». Une belle présentation des plats, une cuisine savoureuse, un service sympathique font de ce déjeuner en terrasse un moment convivial où les éclats de rire rivalisent avec les coups de fourchette et couteau.

Image73.jpg Image74.jpg
Image75.jpg Une tenture insuffisante en grandeur pour protéger la totalité des gourmands des ardeurs du soleil ? Qu’à cela ne tienne : la mode de la « serviette casquette » est lancée par Bernadette !

Allez ! Un peu plus vite les thés et cafés… la guide du musée de la musique mécanique nous attend pour notre dernière étape à Mirecourt ! Interdit de prendre des photos dans le musée… Alors, petit tour sur internet :


Image76.jpg

Un musée charmant et original. Tout a commencé au XVIIIe siècle lorsqu’il était de bon ton chez les bourgeois de posséder un serin importé des Canaries, pour assurer la musique d’ambiance de la maisonnée. Au début, les propriétaires payaient des musiciens afin qu’ils éduquent leur oiseau. Comme cela était coûteux, les Mirecurtiens ont inventé un instrument susceptible de remplacer ces musiciens à plumes. La serinette était née. Un passage dans ce temple de la musique mécanique, né de la volonté de quelques passionnés, fait découvrir des choses étonnantes sur l’histoire riche des facteurs d’orgues de Mirecourt.

Extrait Petit Futé
Image77.jpg Image78.jpg

Une bien belle escapade musicale dont certains ont ramené quelques souvenirs pour Maman, pour les soeurs, les petits-enfants…

Retour à Remiremont pour le dernier concert proposé à l’occasion de cette deuxième rencontre nationale d’orchestres de mandoline et guitare. Après la prestation de l’orchestre Pizzicatis de Paris, les professionnels Alla Tolkacheva (mandoline), Ricardo Sandoval (mandoline) et Mathias Collet (guitare) titillent nos oreilles et nos cordes sensibles. Sous les fervents applaudissements des Roannais, l’orchestre de mandolines de Remiremont a clôturé cet évènement musical de qualité qui s’est, une fois encore, terminé par une joyeuse ambiance festive et de belles rencontres... Jacqueline ne dira pas le contraire ?!... Pour Ricardo… elle va changer ses cordes de mandoline…et répéter, répéter… Séverine a bien noté !

Image79.jpg Image80.jpg Image81.jpg
Image82.jpg Chapeau à Thomas, exemplaire pour son premier « grand » concert… et que dire de sa performance en qualité de vendeur de CD ! Bienvenue à l’Estudiantina !  

Dimanche 5 juin
:

Dernier petit déjeuner à l’hôtel. Chacun vaque à faire le tour de sa chambre pour vérifier que rien n’est oublié. Valises et instruments s’amoncèlent à nouveau dans les coffres. La dernière matinée à Remiremont débute par une réception en mairie. Les musiciens des orchestres, leurs accompagnants se retrouvent autour du verre de l’amitié. Avant le jus de fruit, le vin pétillant et les petits fours, Ricardo et Mathias enchaînent durant plus d’une demi-heure des grappes de notes : ronde, croche, triple croche… toutes les figures de notes dessinent des mélodies énergiques ou plus feutrées sous leurs doigts.
Chapeau à Thomas, exemplaire pour son premier « grand » concert… et que dire de sa performance en qualité de vendeur de CD ! Bienvenue à l’Estudiantina !

Image83.jpg Image84.jpg Image85.jpg Image86.jpg
Image87.jpg Image88.jpg

Avant le retour dans la Loire, dernier repas en cafétéria. L’orchestre de Remiremont a choisi la même destination pour se restaurer. Après les derniers échanges entre musiciens, préparation des mouchoirs ou serviettes en papier à agiter pour l’au revoir entre orchestres.

Image89.jpg         Une dernière photo pour clore cette escapade musicale et amicale : l’attente durant 30 mn du dernier minibus conduit par Françoise qui a « essuyé » un orage sur le chemin du retour et effectué la dépose de Bernadette et François à l’aire de Châlon. Séverine doit récupérer clés et papiers du véhicule, Marie doit récupérer sa valise et sa mandoline ! En attendant, on passe le temps en prenant la pause !

En conclusion, quatre jours qui ont permis de cultiver un esprit festif, de créer des rencontres, de booster les musiciens… Des pérégrinations musicales inoubliables qui sont une invitation à renouveler de telles expériences.




Date de création : 19/08/2011 @ 22:26
Dernière modification : 25/08/2011 @ 23:08
Catégorie : 2- Concerts
Page lue 1714 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Nous contacter
Mail4.gif
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
22 Abonnés
Recherche



Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 12 membres


Connectés :

( personne )
© Skin by Charly - Guppy Skins  W3C CSS  Skin adaptation v4.6 - charli77 Skins
^ Haut ^